ADVERTISEMENT

Test iPad 9 (2021) : la tablette la moins chère vaut-elle le coup ?

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?

test iPad 9 prix

© Presse-citron.net

Comme nous l’évoquions plus haut, l’iPad 9 dévoilera tout son potentiel si on lui adjoint un clavier compatible ainsi que l’Apple Pencil de 1ère génération, si la prise de notes fait partie de vos usages. Si le Smart Keyboard d’Apple est trop cher, les accessoiristes proposent d’excellentes alternatives à des prix bien plus abordables.

L’iPad 9 jouit surtout des avancées d’iPadOS 15. La dernière version de l’OS d’Apple surclasse la concurrence. Surtout, un utilisateur d’iPad 9 dispose aujourd’hui des mêmes outils (notamment l’excellent Split View ainsi que les Widgets) que les iPad Pro, vendus 3 fois plus chers. La proposition d’Apple force donc le respect.

Parmi les autres nouveautés bienvenues, on soulignera l’intégration du nouveau capteur frontal de 12 Mpxl avec objectif ultra grand-angle. Au delà de la meilleure qualité d’image, il permet de jouir de Center Stage, la fonctionnalité permettant à la caméra de suivre le sujet lors d’une vidéoconférence pour qu’il reste toujours au centre du cadre.

test iPad 9 facetime

© Presse-citron.net

Toujours dans le volet productivité, on apprécie l’ouverture d’Apple aux autres univers. Désormais, il est possible de contacter n’importe qui via FaceTime sans tenir compte du matériel que nos interlocuteurs utilisent. Si vous contactez une personne équipée d’un appareil Android ou Windows, elle recevra un lien qui l’invitera à vous rejoindre depuis son navigateur.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

Notre avis après le test de l’iPad 9 (2021)

Peut-on dire que l’iPad 9 est techniquement la meilleure tablette du marché dans cette gamme de prix ? Non. Les concurrents d’Apple se montrent plus généreux sur le terrain du hardware.

Peut-on dire que l’iPad 9 est la meilleure tablette de sa catégorie ? Oui. Depuis toujours, le succès d’Apple réside dans sa capacité à faire cohabiter le bon matériel avec le bon logiciel. Cet iPad en serait presque le symbole parfait.

En recyclant beaucoup de composants, Apple parvient à baisser le coût de fabrication et le répercute sur le prix facturé au client. Pour 389 euros, on peut aujourd’hui profiter du même logiciel que celui intégré aux iPad Pro, qui sont vendus trois fois plus chers. Or, l’expérience d’utilisation passe surtout par le logiciel.

Avec iPadOS 15, l’iPad 9 permet donc de tout faire et conviendra ainsi aux utilisateurs en recherche de productivité en mobilité. Associé à un étui-clavier et une souris, il pourra même accompagner les étudiants dans les amphis ou les professionnels plus nomades. En bref, on le conseille chaudement à quiconque voudrait goûter à l’expérience iPad sans se ruiner.

iPad 9 (2021)

389€

test iPad 9 avis

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

7.5/10

Performances et interface

9.5/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Excellentes performances
  • L’expérience iPadOS 15
  • Très bonne autonomie
  • Large choix d’accessoires
  • Prix accessible

On aime moins

  • Design vieillissant
  • Ecran en retrait par rapport à la concurrence
  • Recharge très lente
  • Accessoires Apple onéreux

Archi-dominateur sur le marché des tablettes tactiles, Apple poursuit sa marche en avant. Après avoir renouvelé ses iPad Pro en les équipant des dernières puces M1, l’américain rafraîchit sa gamme de tablettes plus abordables. L’iPad mini de 6e génération s’adresse aux amateurs de formats compact tandis l’iPad 9 (2021) est le point d’entrée dans l’univers des tablettes Pommées.

Point de révolution cette année pour l’iPad le plus abordable d’Apple, l’américain se contente de quelques ajustements notamment l’intégration d’une puce plus puissante. Commercialisé à partir de 389 euros, l’iPad le moins cher d’Apple vaut-il réellement le coup ? Réponse dans notre test de l’iPad 9.

Prix et disponibilité de l’iPad 9 (2021)

test iPad 9 iPadOS 15

© Presse-citron.net

L’iPad 9 2021 est dores et déjà disponible à partir de 389 euros. Il se décline en deux coloris : gris sidéral et argent. Apple n’augmente pas le tarif de sa tablette d’entrée de gamme et en profite même pour revoir les capacités de stockage.

Désormais, le modèle le plus abordable renferme 64 Go de stockage contre 32 Go pour les générations précédentes. On peut aussi opter pour une capacité de 256 Go (que nous recommandons) ce qui fera grimper la facture à 559 euros. Ajoutez 140 euros à ces prix pour les versions WiFi + Cellular.

Pour profiter pleinement du potentiel de l’iPad vous pouvez également vous laisser tenter par l’Apple Pencil de 1ère génération vendu 99 euros et/ou le Smart Keyboard commercialisé à 179 euros. Comme toujours, la facture peut vite grimper chez Apple.

iPad 9 64 Go au meilleur prix Prix de base : 389 €

iPad 9 256 Go au meilleur prix Prix de base : 559 €

C’est dans les vieux pots

Comme chaque nouveau produit Apple, l’iPad a droit tous les ans à son lot de critiques. La première qui est la plus évidente concerne son design inchangé depuis 2010 (en dehors de l’agrandissement de l’écran survenu en septembre 2019).

Or, comme les iPhone 13 cette année, ce sentiment de déception tient plus de notre imaginaire (ce que nous aurions voulu voir) que de la réalité des choses. Car dans les faits, l’iPad 9, comme les modèles précédents, est une tablette tactile bien conçue, aux lignes élégantes et aux finitions juste exemplaires.

Oui, cet iPad 9 est une copie conforme du modèle de l’année dernière. Oui, Touch ID est toujours là. Et alors ? Si le recyclage des composants/matériaux permet aux consommateurs d’accéder à un produit élégant et performant sans participer à l’économie de la vente d’organes. Alors où est le problème ?

En réalité, en dehors des bordures d’écran vraiment trop larges et du port Lightning qui fait de la résistance, on ne peut pas reprocher grand chose au design de ce dernier iPad 9. C’est dans les vieux pots qu’Apple fait la meilleure compote de pomme.

L’écran commence à dater

À trop vouloir recycler, Apple se prend tout de même un peu les pieds dans le tapis. Le nouvel écran Retina de l’iPad 9 n’apporte que peu d’améliorations par rapport à la génération précédente. En dehors de True Tone et d’une luminosité un poil meilleure, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

test iPad 9 ecran

© Presse-citron.net

On interagit donc toujours avec une dalle de 10,2’’ avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et un définition de 2160 x 1620 pixels. Surtout l’écran est toujours aussi brillant ce qui a tendance à gêner la lecture en extérieur notamment les jours de grand soleil.

test iPad 9 lecture

© Presse-citron.net

En soi, l’écran de l’iPad 9 permet une utilisation confortable pour la plupart des usages. Malgré tout, la dalle commence à dater. Et quiconque aura pu essayer une tablette concurrente constatera une nette différence de qualité notamment en jeu ou pour voir des films ou des séries. Cela passe donc tout juste pour cette année, mais Apple a tout intérêt à revoir sa copie pour la prochaine itération au risque de se faire « dézinguer ».

La puce A13 Bionic de l’iPhone 11

Sous son costume on ne peut plus classique, l’iPad de 9e génération renferme l’A13 Bionic, une puce que l’on connaît bien puisqu’elle équipait les iPhone 11 à leur sortie. Les plus critiques y verront un bon moyen de recycler du vieux matos, les autres (comme nous) soulignerons qu’il s’agit d’un composant d’à peine 2 ans. Il est donc tout à fait apte à délivrer suffisamment de puissance pour tous les usages.

Pour preuve, nous n’avons éprouvé aucune difficulté dans les tâches gourmandes comme la retouche photo, le montage vidéo ou encore le jeu, notamment avec les licences 3D gourmandes disponibles sur Apple Arcade.

Les quelques benchmarks effectués lors de nos semaines de test confirment la bonne forme de la puce A13 Bionic. Couplée à l’optimisation et aux nouveautés d’iPadOS 15, elle permet de faire de cet iPad un vrai outil de productivité. À condition bien sûr de l’associer à un combo clavier/souris.

Pas plus endurant, pas moins non plus

Remplacer la puce A12 par l’A13 Bionic permet-elle aussi d’améliorer l’autonomie ? Pas vraiment. Au mieux, l’iPad 9 se montre aussi endurant que son prédécesseur. Au pire, il fait un peu moins bien. C’est le cas notamment lorsque l’on regarde des séries ou films en streaming.

test iPad 9

© Presse-citron.net

Cette nouvelle mouture ne réalise donc pas le même exploit que les derniers iPhone 13 Pro et Pro Max mais reste une machine suffisamment endurante pour ce qu’on lui demande. En combinant productivité et multimédia tout au long de la journée, il frôle même les 10 heures d’utilisation lors de notre test de l’iPad 9. Ces performances le positionnent donc derrière les iPad Pro mais devant les iPad Air 4 et mini 6. C’est plutôt pas mal.

test iPad 9 lightning

© Presse-citron.net

Malgré ces bonnes impressions on ne peut s’empêcher de tiquer en constatant (sans grande surprise) que l’iPad 9 intègre lui aussi ce satané port Lightning qui, en plus de ne pas être pratique (on ne peut pas intervertir les chargeurs), limite la vitesse de recharge. Pour qu’il retrouve toute son énergie, l’iPad 9 a besoin de temps. Beaucoup de temps. Trop de temps. Dommage.

Mais encore ?